Nos conseils pour prendre soin de son plant de Tomates Cerises en intérieur

La tomate cerise, qui est facile à cultiver et qui ne nécessite que peu d’entretien, fait partie des plantes potagères les plus appréciées !

La tomate cerise est un type de variété de tomate que l’on apprécie tout spécialement pour sa petite taille qui lui donne son côté mignon et léger. Elle est aussi reconnaissable pour son goût prononcé et sa belle couleur.
Elle est particulièrement consommée à l’apéritif pour son côté pratique, facilement partageable et convivial. Toutefois, elle se déguste aussi en salade avec un filet d’huile d’olive et quelques feuilles de basilic.

Que ce soit dans son jardin, son potager d'intérieur, mais aussi sur son balcon ou sa terrasse, cette plante potagère a l’avantage d’apporter de jolies couleurs à votre intérieur et d’être donc très décorative.

Les variétés de tomates cerises

‘Sweet 100’ et ‘Sun Gold' sont deux variétés hybrides de tomates cerises qui sont particulièrement précoces et fructueuses.
Bien sucrées, elles sont particulièrement résistantes grâce à leur chair bien ferme.
Aux amateurs de ces deux variétés, nous recommandons de goûter la F1 ‘Summer Sun’, qui est très fruitée et de couleur jaune d’or.

Tomate 'De Berao'

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : fin juillet à début octobre
  • Résistance au mildiou : bonne
  • Utilisation : salade, coulis, conserve

Notre conseil : utiliser des tuteurs longs et robustes

Appelée également "Tomate arbre", 'De Berao' est une tomate liane pouvant grimper jusqu'à 4 m de haut.

Les fruits en forme d’olive de la tomate 'De Berao' rappellent en version miniature ceux de type plus classique de la variété 'Roma'. Bien qu’elles soient plus petites, les tomates de cette variété n’en demeurent pas moins très fertiles ! Cette variété vigoureuse se garnit tout l’été de belles grappes fermes et sucrées.

Tomate cocktail 'Harmony' F1

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : bonne
  • Utilisation : crue en salade, cuite en brochettes

Notre conseil : la cultiver en pot, elle résiste aux maladies et est facile à cultiver.

Impressionnante de fécondité, 'Harmony' est une tomate cocktail hybride, qui se couvre en saison de nombreuses grappes, garnies chacune d’une vingtaine de petites tomates de couleur rouge, rondes et lisses. Juteuses et délicieusement parfumées, elles se croquent à l’apéritif, en crudités ou parfaites pour accompagner vos brochettes cet été lors de vos barbecues.

Tomate cocktail 'Black Cherry'

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : bonne
  • Utilisation : crue en salade, cuite en brochettes

Notre conseil : elle est adaptée aux zones du nord de la France

Ne vous laissez pas avoir par son nom ; 'Black Cherry' est d’origine sibérienne. Cela en dit long sur la rusticité de cette tomate cocktail ! Les jardiniers ne s’y sont pas trompés : c’est la variété noire à petits fruits la plus cultivée.

Tomate cerise 'Gold Nugget'

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : début juillet à fin septembre
  • Résistance au mildiou : faible
  • Utilisation : apéritif, salade, brochettes

Notre conseil : après une pluie, la traiter à la bouillie bordelaise efficace contre l'alternariose ou le mildiou, et au purin d’ortie

'Gold Nugget' est une tomate cerise précoce à croissance déterminée et au fruit jaune - orangé. Cette variété compacte et productive est idéale pour les petits jardins et les balcons. C'est en saison l’une des premières variétés à mûrir donc vous pouvez compter sur elle pour vous offrir des petits fruits dorés, doux et sucrés

Tomate cocktail 'Brockwood'

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : fin juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : moyenne
  • Utilisation : salade ou coulis

Notre conseil : récupérez les graines et faites-en profiter vos amis.

Les gros fruits juteux et sucrés de cette variété n’ont rien à envier aux tomates classiques avec lesquelles elles présentent de grandes similarités en termes de goût. A faire goûter à vos amis les yeux bandés pour voir s’ils parviennent à faire la différence !

Tomate 'Crokini’

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : fin juin à fin septembre
  • Résistance au mildiou : bonne
  • Utilisation : salade, apéritif

La ‘Crokini’ se plaît tout aussi bien en pleine terre au potager qu’en pot ou en bac. C’est une variété récente qui produit de nombreuses grappes avec des petits fruits rouges de 15 à 18 g chacun.

La tomate ‘Crokini’ se couvre de petits fruits ronds sucrés et très goûteux. Idéale comme encas ou à emporter pour son pique-nique, elle se déguste à chaque instant de la journée. Résistante à la fusariose, la mosaïque et aux nématodes, ‘Crokini’ a très vite été adoptée par les jardiniers amateurs ou confirmés. Une de ses particularités est sa résistance et sa bonne tenue lorsqu'elle a atteint la maturité.  

Tomate cerise 'Sweet’n Neat' F1

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : mi-juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : moyenne
  • Utilisation : telle quelle ou en salade

Cette tomate a l’avantage d’avoir une croissance déterminée, elle est donc idéale pour la culture en balcon ou sur le rebord d'une fenêtre.

La végétation sombre et compacte de 'Sweet'n Neat' (version jaune) se couvre en été de tomates dorées, à la saveur douce et sucrée. Ses mini fruits de 20 g environ font d’elle une grosse tomate cerise ou une petite tomate cocktail. Vous pouvez la cultiver en jardinière, en terrasse, sur votre balcon, ou même simplement sur le rebord d’une fenêtre. Pour doubler le plaisir, nous vous conseillons de la cultiver avec son alter ego rouge !

Tomate cerise 'Capriccio' F1

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : bonne en situation ensoleillée
  • Utilisation : apéritif, salade, cuite

'Capriccio' est une tomate cocktail de la forme et de la taille d’une petite olive. Vigoureuse, cette variété hybride est proposée en graines ou en jeunes plants bio.

Tomate groseille 'Red Currant'

  • Exposition : plein soleil
  • Type de sol : Riche, humifère
  • Arrosage : modéré
  • Semis : mi-février à fin mars
  • Plantation : mai
  • Récolte : fin juillet à septembre
  • Résistance au mildiou : moyenne
  • Utilisation : crue à l’apéritif, salade
  • Notre conseil : ne conservez que 3 à 5 bouquets par pied

Cette tomate a la particularité d'avoir des fruits plus petits que les tomates-cerises, elle est donc idéale pour vos apéritifs.

Où placer son pot de tomate cerise ?

La tomate est un fruit qui a besoin de beaucoup d’heures d’exposition au soleil. Nous vous recommandons donc d’installer votre tomate cerise en pot à l’extérieur sous une bonne exposition, et si possible à l’abri du vent et de la pluie pour réduire le risque de maladies cryptogamiques. Dans les régions humides particulièrement touchées par le mildiou qui attaque les tomates, une telle protection est presque indispensable.

Les tomates cerises ont elles aussi besoin de tuteur, leurs tiges chargées de fruits sont rapidement trop lourdes pour supporter leur poids. De plus, elles peuvent rapidement s'emmêler ! Installez donc un tuteur, un tipi en bambou par exemple ou encore un treillis sur le mur derrière le pot. Il sera mis en place avant les tomates, afin de ne pas abîmer leurs racines. Vous attacherez les tiges au fur et à mesure de leur développement.

Comment planter la tomate cerise ?

La tomate cerise est moins gourmande que les variétés à gros fruits et, si elle se développe souvent en buisson, elle est également particulièrement bien adaptée à la culture en pot. La culture en pot ne l'empêche en rien d’être extrêmement fructueuse !


  1. Commencez par faire une couche de drainage avec des graviers, des cailloux ou des billes d’argile au fond de votre contenant. Épaisse de 5 à 6 cm, elle évite aux racines de rester en contact avec l’eau qui peut rester au fond du pot après les arrosages.
  2. Vous pouvez ensuite isoler cette couche de substrat en posant par-dessus un feutre géotextile découpé selon le diamètre du pot mais c’est une étape facultative.
  3. Remplissez ensuite avec le substrat et préparez un trou pour y placer le jeune plant.
  4. Enterrez celui-ci jusqu’à ses premières feuilles, afin de lui assurer un développement racinaire optimal. En effet, la tomate a la capacité de pouvoir faire naître des racines supplémentaires sur la partie enterrée de sa tige . En plus d’assurer une meilleure stabilité à la tomate, ce système racinaire plus épanoui permettra une meilleure absorption des nutriments et de l’eau.

La tomate cerise, en pot comme en pleine terre, doit être installée au mois de mai lorsqu’elle est en extérieur. Cependant, l’avantage de la tomate en pot est qu'elle peut facilement être déplacée, et donc être installée dans un endroit bien abrité en cas de gelées annoncées.

Si la luminosité le permet, la tomate cerise en pot pourra être plantée à l’intérieur dans son contenant définitif puis sortie une fois que le temps lui sera enfin favorable.
Sa taille réduite permet aussi de la planter jusque tard dans la saison, vers la mi-juillet, elle aura quand même le temps de mûrir.
Si vous souhaitez planter les tomates cerises en fonction des cycles lunaires, c’est en lune descendante que vous agirez, au cours d’un jour fruit.

Comment cultiver son plant ?

La terre s’épuise très vite dans un pot, des apports nutritifs seront donc nécessaires, et ce de façon régulière.

  • Toutes les 3 à 4 semaines il faudra nourrir vos tomates. Cela nécessitera un engrais organique spécifique pour les tomates ou encore un peu d’algues mélangées à une poignée de cendre de bois (pour la potasse, très bénéfique pour la fructification), incorporées par simple griffage, ils se diffuseront grâce aux arrosages.
  • Vous attacherez progressivement les tiges de la tomate cerise à son tuteur, en veillant à ne pas serrer les liens pour ne pas l’esquinter.
  • Les plantes en pot, ayant une quantité d’eau limitée à leur disposition, demandent un arrosage du pied de la tomate cerise en pot beaucoup plus important que pour des tomates en pleine terre.
  • La tomate doit avoir son pied toujours frais.
  • Il est recommandé de réaliser des arrosages peu fréquents mais plutôt importants et de le faire en pleine terre. La fréquence d’arrosage de la tomate cerise en pot sera de 2 ou 3 jours en fonction de la météo.
  • Il est préférable de préparer l’eau quelques heures avant d’arroser car une eau très froide dans un pot en plein soleil peut provoquer des chocs de températures.. L’eau se verse au pied de la tomate, en évitant de toucher le feuillage. Et pour un arrosage optimal, agissez le matin de bonne heure ou le soir ce qui permettra une évaporation légère.
  • Le paillage est un atout pour limiter cette évaporation et il limite également le réchauffement du substrat (en sélectionnant un paillage de couleur claire) : paille, cosses de cacao, tontes de gazon… le choix est grand et vous permet de joindre l’esthétique à l’utile.  

Quand et comment récolter des tomates cerises ?

  • La récolte des tomates cerises a lieu dès le début de l’été et en général jusqu’à la fin de l’automne, ou un peu avant selon les régions.
  • La tomate cerise se cueille lorsqu’elle est bien colorée, en général 4 à 5 mois après le semis.
  • Les tomates cerises poussent durant tout l’été, il est donc recommandé de les récolter au gré de vos envies et de les déguster rapidement.
  • Il faut éviter de les mettre au réfrigérateur; les tomates se conservent beaucoup mieux dans un lieu à température modérée. Le mieux reste de consommer les tomates cerises juste après les avoir cueillies, c’est à ce moment qu’elles sont les meilleures. Bonne dégustation !
graine tomate cerise bio