Potager d’intérieur : conseils et astuces

Vous avez décidé de vous lancer dans l'aventure et de cultiver depuis chez vous vos fruits, vos légumes et vos herbes aromatiques ? Belle initiative ! URBAN CUISINE vous soutient et partage avec vous conseils et petites astuces pour un potager d’intérieur réussi ! 

Comment faire un potager d’intérieur ? 

Qui n’a pas rêvé d’avoir des fruits, des légumes et des herbes aromatiques bio voire des fleurs comestibles, de qualité et en grande quantité depuis chez lui ? C’est pourtant chose simple et accessible grâce au potager d’intérieur. 

 

Il existe évidemment une multitude de possibilités pour créer et réussir son potager d’intérieur. Tout d’abord se pose la question du support pour vos mottes. Ainsi, pour planter depuis chez vous, vous pouvez choisir les traditionnels pots en argile, ou alors opter pour des pots en terre cuite, ces deux options offrent l'avantage d’être plus résistantes que les pots en plastique. Il demeure dans tous les cas important que le pot soit percé dans le fond pour permettre un bon drainage et garantir la bonne santé des racines.  

La question du contenu est néanmoins indissociable de celle du contenant. Il faudra alors choisir le meilleur pot en fonction de ce que vous voulez y planter. Le pot en plastique est trop léger pour y planter des arbres, et ne résistera pas aux intempéries comme les vents forts. Le pot en géotextile est, quant à lui, particulièrement adapté à la culture d'herbes aromatiques, de fruits et de légumes et de fleurs bio car celui-ci permet un bon développement racinaire en ce qu’il est très aéré. 

Néanmoins, l’espace et le budget à disposition varient pour chaque personne et sont aussi des facteurs à prendre en compte dans la création de votre potager d’intérieur, donc libre à chacun d’opter pour la solution qui lui semble la meilleure au vu de sa situation. 

Après avoir sélectionné le contenant adéquat, il faut maintenant se pencher sur la question du contenu. Le choix du terreau est de première importance  pour vous permettre de faire pousser facilement. Chaque plante a ses propres besoins est donc à une terre adaptée à ceux-ci pour y répondre.

Il faut toutefois garder en tête qu’un bon terreau est léger, il doit permettre aux racines de la plante de s’ancrer tout en lui permettant de trouver l’air nécessaire. Il doit offrir une bonne conservation de l’eau et en même temps lui permettre de s’égoutter pour que les racines ne pourrissent pas. Le PH idéal pour votre terreau est compris entre 5,5 et 6,6. De même, il  faudrait qu’il contienne des éléments nutritifs, au moins lors des premiers mois de son utilisation. Toutes ces conditions réunies garantissent un terreau de qualité. 

Vous pouvez naturellement vous orienter vers un terreau dit “universel”, c’est d’ailleurs le terre privilégiée pour la culture en intérieur puisqu’environ 90% des plantes de nos potagers d’intérieur en bénéficie. 

 

Les outils nécessaires pour votre potager d’intérieur ne sont évidemment pas les mêmes que ceux employés pour le jardin ou la culture extérieure. L'utilisation de trois outils vous sera toutefois d’un grand recours. Le transplantoir, qui permet de creuser et manipuler la terre. Le sécateur pour couper les petites branches. Le dernier outil est le râteau qui vous permettra de gratter la surface de la terre pour y faire pénétrer l’engrais ou le compost. Ce kit d’outils constitue une base nécessaire pour aider la culture de vos graines. 

Quel est le meilleur endroit pour réussir son potager intérieur  ? 

Vous vous demandez quel endroit de votre appartement serait le plus adapté pour y placer votre potager ? Rassurez-vous, les solutions qui s’offrent à vous sont multiples.


Comment faire un jardin potager sur son balcon ?

Le premier lieu auquel on pense pour y installer son potager est sûrement le balcon. Vous avez raison, cette option offrira à vos plants une bonne exposition au soleil et une place de choix pour y cultiver des fruits, des légumes et des plantes aromatiques bio de qualité. Vous pourrez récolter tout ce que vous semez, en n’oubliant pas d’arroser,  et ce, sans encombrer votre espace intérieur. 

Comment faire un potager sur sa terrasse ?

Vous avez la chance de disposer d’une terrasse ? Alors autant employer cet espace comme il se doit pour développer votre plantation ! Grâce à la place offerte par la terrasse, vous pouvez multiplier les variétés à planter et regrouper celles ayant les mêmes besoins en eau et en soleil pour vous faciliter le travail. De même, vous pouvez les séparer de variétés plus envahissantes qui nécessitent plus d’espace et un soin particulier. Si votre logement est en plus bien orienté, vos plants recevront tout le soleil dont ils ont besoin et vous offriront un potager en terrasse riche en des récoltes ! 


Comment faire un potager dans sa cuisine ?

On y songe peut-être moins mais le potager dans la cuisine demeure tout de même un emplacement intéressant pour cultiver plantes et herbes aromatiques. En effet, la cuisine est souvent une pièce lumineuse et assez bien chauffée, plutôt humide et une des moins meublées donc assez peu encombrée. Tout cela permettra de faciliter la croissance de tout ce que l’on peut y planter ! 

Comment faire un potager en hauteur ?

Rendre le jardinage plus facile et moins pénible en investissant différemment l’espace de son logement ? Avec le potager en hauteur, c’est désormais possible. Il existe de nombreuses versions possibles de potager en hauteur. Vous pouvez vous orienter vers un potager surélevé créé à partir de buttes ou de bacs qui viendront relever la surface de la culture, ou alors, vous pouvez en fabriquer un hors sol, en créant des supports à environ 90 centimètres de haut. Pour la fabrication, les moins bricoleurs pourront très bien en acquérir un en kit. Si vous souhaitez le faire vous-mêmes, il vous suffira de vous munir de quelques planches de coffrage, de poteaux carrés et de différents outils tels que la perceuse et la visseuse.

Quelles plantes aromatiques à privilégier pour son potager ?

Les plantes aromatiques permettent d’apporter du goût aux plats et même aux recettes les plus simples. Elles poussent, pour la plupart, très bien en intérieur, car elles n’ont besoin que de peu d’espace. Leur développement nécessite évidemment de l'eau et de la lumière mais ces plantes ne demandent en réalité que peu d’entretien et sont donc idéales pour des grands débutants ou ceux qui n’ont pas beaucoup de temps.  

Il existe un très grand choix d’aromates bio que vous pourrez disposer dans votre potager. Relevons par exemple :

  • l’aneth
  • le basilic
  • la coriandre cultivée
  • l’estragon
  • le laurier sauce
  • le romarin
  • la sauge
  • la sarriette
  • le thym

URBAN CUISINE vous suggère tout particulièrement quatre variétés: la Menthe Verte, Le Persil Plat, Le Basilic Grand Vert et la Ciboulette Commune. Ces quatre variétés ont la spécificité de pousser rapidement, en quelques semaines ou quelques mois seulement,  et d’être simples à entretenir !  

 

Vous pouvez d’ailleurs retrouvez tous nos conseils d’entretien et toutes nos meilleures recettes sur notre site. Les possibilités de recettes sont en effet nombreuses et ces aromates sauront apporter du goût et de la fraîcheur à tous vos plats, et ce toute l’année ! 

Quelles sont les plantes aromatiques à faire pousser ensemble ?

Les plantes aromatiques ont chacune leurs spécificités et n'ont de fait pas les mêmes exigences en matière d'entretien, de sol et d’arrosage. Nous vous guidons donc afin de faire les meilleures associations possibles pour découvrir quelles plantes aromatiques planter ensemble.

Nous vous recommandons : 

  • Au soleil dans une terre bien drainée qui sèche facilement, semer ou planter le thym, le romarin et la sarriette.
  • Au soleil dans un sol qui reste frais, semer ou planter la ciboulette, la coriandre et l’estragon. 
  • À mi ombre dans une terre qui reste fraîche, semer ou planter le cerfeuil, le persil, l’estragon et le céleri perpétuel.

Le thym, le romarin, la sauge et toutes les fines herbes méditerranéennes ont besoin d’une exposition en plein soleil et d’un sol parfaitement drainé, y compris sec et pauvre. Alors que le basilic, la ciboulette et l’estragon apprécient également le soleil (ils supportent toutefois la mi-ombre), mais demandent un sol plus frais. Le persil et le cerfeuil se cultivent à mi-ombre dans un sol frais ; la menthe également, mais elle est plus accommodante et supporte tout type d’expositions.

N’oubliez que certaines plantes doivent impérativement rester isolées :

  • La menthe car cette plante envahit tout et de plus, si on la laisse fleurir, elle se ressème partout.
  • La sauge qui sécrète des substances dans le sol et par conséquent empêchent le développement d'autres plantes aromatiques.
  • Le basilic car il a besoin d’un substrat spécifique, ses racines doivent rester humides et les feuilles au soleil. Toutefois le basilic peut être planté avec des plantes comme la tomate.  

Quels légumes planter dans son potager d’intérieur ?

Vous ne le saviez pas jusque-là ? Et pourtant ! Faire pousser des légumes en intérieur est possible.

Les mini-légumes sont en vérité très faciles à faire pousser en intérieur et dans un espace limité. Ils ne demandent que peu d’attention et sont donc très faciles à cultiver et seront donc idéales dans votre plantation ! 

Il vous est, par exemple, tout à fait possible dans votre plantation, de faire pousser des mini-piments, ou des mini-poivrons, qui viendront apporter du goût et de la couleur à vos plats. 

Vous pouvez tout aussi bien vous orienter vers la laitue, qui a en plus la particularité de pousser très rapidement. Vous en aurez donc souvent à manger et vous pourrez profiter de repas légers et succulents. 

Mais les possibilités sont nombreuses, vous pouvez très bien planter des :

  • mini navets
  • des radis
  • des aubergines
  • des mini carottes
  • des épinards
  • des courgettes
  • du chou-vert
  • du chou fleur
  • du chou kale,
  • des blettes ! 

Preuve en est que les légumes trouveront facilement leur place dans votre intérieur et vous offriront de belles récoltes au bout de quelques semaines seulement selon les variétés !  

L’entretien du potager d’intérieur

Chaque variété a des besoins spécifiques qu’il est important de bien connaître. Pour qu’elles bénéficient des meilleures conditions, il est toutefois important que chacune des mottes de votre jardin intérieur reçoivent de la lumière au moins 5 heures par jour. Ce n'est pas forcément celle du soleil mais les plantes ont tout de même besoin de lumière pour croître. Trop de soleil pourrait toutefois assécher votre potager, le plein soleil n’étant pas toujours l’idéal. Ainsi, avoir un balcon ou une terrasse permet de multiplier les possibilités.  

De même, il est important de ne pas négliger l’arrosage pour veiller à apporter à vos herbes aromatiques, vos fruits et vos plants de légumes bio l’eau nécessaire à leur croissance. 

 

L'arrosage nécessaire varie en fonction de différents facteurs comme : l'espèce, la taille, l'environnement et la saison. Les modalités sont donc à connaître pour chaque variété. Toutefois, certains signes permettent de se rendre compte qu'une plante a soif. Si la terre est sèche lorsque vous la touchez avec le doigt, c'est que la plante a besoin d'eau, si elle est mouillée, son arrosage n'est pas nécessaire dans l'immédiat. Un autre moyen de s'assurer de la bonne hydratation de son plant est de soulever le pot qui le contient. S'il la terre n'est pas bien accrochée et qu'elle se décolle du pot, cela signifie que votre plante a besoin d'eau. Il faut donc veiller qu'une plante manque effectivement d'eau avant de lui en fournir.  

 

Enfin, une trop grosse exposition au vent est à éviter. Il est important que votre potager soit bien à l’abri des différentes intempéries qui pourraient constituer un frein à la culture de vos différents fruits, légumes, vos fleurs et herbes aromatiques bio que vous plantez. 

Quand planter ses herbes et ses légumes ?

Chaque variété pousse selon des modalités qui lui sont propres. Il est donc important de bien connaître les particularités de chacune. Les mottes nécessitent un certain apport en eau, en lumière et en chaleur. Vous devez par exemple retenir qu’une température d’un minimum de 15 degrés est nécessaire à des variétés telles que la Tomate-Cerise, les Mini-Poivrons ou encore le Basilic Grand Vert. Toutefois, pas de panique puisque vous pouvez retrouver, pour toutes les variétés que nous vous proposons les mottes, nos conseils d'entretien sur notre site. 

Ne vous méprenez pas, une saison comme l’hiver n’est pas synonyme d’un temps d’arrêt pour le développement du contenu de vos pots. En effet, s’ils sont semés pour la plupart dès le début de l'été, les fruits et légumes que vous pouvez récolter en hiver n’en demeurent pas moins nombreux. En décembre et avec l’arrivée de l’hiver vous pourrez alors récolter toutes sortes de choux : chou-fleur, choux de Bruxelles, choux blancs ou verts…

Du côté des fruits, vous pourrez apprécier très généreusement pommes, oranges ou poires.

Ceci n’est qu’un aperçu car les possibilités sont très nombreuses. Pour profiter de produits de saison, il est important de planter et de récolter des variétés au moment opportun. Nous vous conseillons donc de tenir un planning de vos plantations et récoltes.  

Pour en savoir davantage à ce sujet, nous vous invitons à consulter notre Calendrier des Saisons

Quand cueillir ses herbes aromatiques ?

Les herbes aromatiques sont à cueillir à un moment précis, lorsqu'elles ont atteint un bon niveau de développement. Le matin est le moment idéal dans la journée pour cette opération, puisqu’il ne fait pas encore trop chaud et que vos récoltes ne risquent ainsi pas d’être altérées. 

 

La récolte d'une herbe aromatique dépend de son type et de différents critères. Pour les herbes annuelles telles que l'aneth, le basilic, le cerfeuil et le persil, étant semées tous les ans, elles se récoltent dans l'année.

Quant aux plantes vivaces, telles que la ciboulette, l'estragon, la menthe, le romarin, la sauge ou le thym, elles se récoltent dès lors que la plante est suffisamment résistante aux prélèvements. Cette résistante s’acquiert généralement au bout de plusieurs plusieurs semaines, et même de plusieurs mois de culture.  

Pour que vos plants vous donnent de bonnes récoltes, il est également important de les tailler régulièrement. Cela vous permettra ainsi d'encourager la production de nouvelles branches et donc de vous assurer de la productivité de votre plantation pendant encore de nombreuses semaines. Pour cette opération, deux des outils du kit déjà mentionné précédemment vous seront utiles : le transplantoir et le sécateur. 

Comment conserver ses herbes aromatiques ?

Vous venez de couper vos aromates et vous vous demandez maintenant comment conserver vos herbes aromatiques ? Deux possibilités de conservation s’offrent à vous : le séchage et la congélation.  

La technique du séchage vous permet de garder frais le parfum de vos aromates.

Pour mettre à bien cette méthode de conservation, il faudra s'assurer que vos tiges soient d’abord bien sèches, pour cela vous pouvez les laisser sécher à l’air libre sur un chiffon propre pendant 3h si elles ne le sont pas ou les sécher délicatement, pour ne pas abîmer les feuilles. Les tiges que vous avez prélevées doivent ensuite être regroupées puis entourées avec un élastique. Placez-les ensuite dans un endroit sombre. L’élastique se resserrera lorsque les tiges seront sèches. Cette solution vous permettra de garder vos herbes durant quelques mois voire un an.

La deuxième solution qui s’offre à vous est la congélation de vos herbes. Cette méthode permet de conserver vos herbes aromatiques plus longtemps que le séchage. Notamment pour conserver le persil ou le cerfeuil, il est important de les congeler aussitôt après la cueillette pour garder toutes les saveurs des herbes. Les hautes herbes se conservent également mieux une fois congelées. Les fines herbes peuvent être conservées entières ou hachées en petits morceaux à l’aide d’un couteau. Les tiges du persil frisé peuvent par exemple être mises entières dans le sachet de congélation car le persil se cisèle tout seul avec le froid. Commencez ensuite par couper les tiges puis passez les herbes à l’eau claire. Pour les variétés qui ont les feuilles plus fragiles, pensez à ne pas verser l’eau directement sur les feuilles et utiliser vos mains pour adoucir le rinçage. Faites-les ensuite sécher sur un torchon propre pendant 3h ou les sécher directement avec le torchon en faisant attention à ne pas froisser les feuilles. Il est préférable de couper les herbes au couteau et non au mixeur pour éviter que les herbes ne se dégorgent d’eau. Pensez à bien inscrire le nom de la variété de l’herbe et la date de récolte sur le sachet de congélation au feutre indélébile avant de refermer le sac et de le mettre à congeler. Il faut savoir que le basilic noircit à la congélation, pour éviter cela vous pouvez le transformer en pesto ou le hacher pour le mettre dans un bac à glaçons et le recouvrir ensuite d’huile avant de le congeler.

Comment choisir son potager connecté ? 

Désireux d’acquérir un potager qui vous permettra de planter des fruits, des légumes, des fleurs et des herbes aromatiques bio de qualité et même sans jardin, et ce, sans effort et tout au long de l’année ? Nous vous comprenons et vous guidons pour mieux faire votre choix parmi les potagers. Pour vous faciliter la tâche pour la culture des fruits, légumes, des fleurs et herbes aromatiques bio de votre potager, vous pouvez vous orienter vers un potager connecté. 

La culture en appartement n'est, effectivement, pas toujours évidente. Manque de place, manque de temps, manque d'éclairage … Pour pallier tous ces manques il existe néanmoins des potagers connectés. Le potager connecté, aussi appelé jardin intelligent, ou Smart Garden en anglais, permet de faire pousser des fruits, des légumes et des herbes aromatiques bio grâce à un système qui comprend un éclairage artificiel. Cet éclairage artificiel permet de reproduire l’ensoleillement dont bénéficie ce qu'on plante dans un jardin par exemple. En plus d'offrir l'éclairage nécessaire à votre plantation, le potager connecté protège aussi vos pots des intempéries extérieures.

URBAN CUISINE, soutenu par la volonté de démocratiser l’agriculture urbaine et de rendre le jardinage le plus accessible possible, a  développé pour vous un potager optimisé, un produit à la pointe en matière de potager intelligent et fabriqué en France, qui est en plus personnalisable ! 

Notre Potager Optimisé, produit et fabriqué en France, vous permettra de cultiver toute l’année et simultanément vingt plants de votre choix.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer à vos plantes, ne vous inquiétez pas le potager est optimisé. Tous les réglages tels que la température, l’humidité sont automatisés grâce à un système intégré au potager afin de garantir la pousse de l’ensemble de vos plants ! 

Notre Potager Optimisé offre l’avantage d’être extrêmement simple à installer et à utiliser. Il suffit de le brancher à une prise électrique dès sa réception, de remplir le réservoir d’eau et d’installer vos Mottes de Culture. URBAN CUISINE a même élaboré pour vous un algorithme qui vous conseillera pour le placement de vos mottes afin de vous assurer de bénéficier des meilleures récoltes possibles ! 

Les récoltes seront d’une grande qualité avec notre Potager Optimisé, mais aussi d’une grande rapidité. Sachez que les premières pousses apparaîtront au bout d’une semaine seulement et les récoltes pourront être effectuées dès deux semaines selon les variétés cultivées. 

Pour la qualité de ces récoltes, vous pouvez avoir confiance en nos mottes de culture. Celles-ci composées de fibres végétales, sont riches en nutriments comme le fer et le magnésium. De plus, toutes nos graines sont d’origine française et labellisées “Agriculture Biologique. Cette démarche s'inscrit dans notre volonté de soutenir une économie locale, une agriculture biologique et de proposer des produits entièrement “Made in France” et respectueux de l'environnement !   

Enfin, Le Potager Optimisé URBAN CUISINE offre l’avantage d’être entièrement fabriqué en France à partir de bois français issu de forêts gérées durablement.  

Sobre et ergonomique, d’un style épuré, notre produit s’intégrera parfaitement à la décoration de votre appartement et ravira votre intérieur ! 

Lire plus

Nos conseils pour prendre soin de son plant de tomates cerises en intérieur

Nos conseils pour prendre soin de son plant de tomates cerises en intérieur

Quelles plantes aromatiques faire pousser en automne ?

Quelles plantes aromatiques faire pousser en automne ?

Nos conseils pour sauver votre basilic en pot

Nos conseils pour sauver votre basilic en pot