Comment planter du persil en pot ?

Le persil, originaire du pourtour méditerranéen, grand incontournable de la cuisine en France, fait partie des plantes aromatiques parmi les plus consommées et les plus appréciées des Français.

Très parfumée, cette herbe aromatique dénommée scientifiquement Petroselinum crispum, a une senteur et une saveur chaudes et reconnaissables. Le persil se décompose en deux variétés de la même famille. Le persil plat, utilisé pour son goût prononcé et le persil frisé, utilisé pour des fins plus décoratives grâce à ses feuilles vertes et luisantes.
Cette herbe aromatique bisannuelle apporte de la fraîcheur et parfume les recettes. Ainsi, frisé ou plat, il apparaît primordial d’avoir cette variété chez soi et disponible à la maison pour sublimer ses meilleurs plats.

Quelle meilleure façon de s’assurer d’avoir du persil toujours sous la main que d’en cultiver directement chez soi, en pot, et dans un potager d’intérieur ?

Cet article apportera toutes les informations nécessaires à ceux qui se demandent comment faire pour semer et cultiver, même sans jardin et depuis son appartement et avoir ainsi ses propres plants de persil disponibles toute l’année. Un des nombreux avantages du persil réside dans le fait qu’il est possible d’en cultiver toute l’année. Même sans jardin, il vous sera possible de faire pousser du persil toute l’année grâce à la culture en pot.

Les étapes à suivre pour planter du persil en pot :

La culture en pot de cette variété présente l’avantage d’être relativement facile et accessible à condition d’avoir des grands volumes de terre. C’est également une option parfaitement adaptée au mode de vie urbain et aux conditions spécifiques du potager d’intérieur.

  1. Pour planter votre persil, il faut dans un premier temps se poser la question du contenant pour votre persil plat ou frisé et donc celle du pot à privilégier. La bonne plantation s'effectue en effet nécessairement de concert avec un bon contenant, et donc un bon pot qui permet aux plantes de bénéficier d'un sol riche et fertile. Pour la culture du persil plat ou frisé, les pots peuvent être en plastique, en terre, en argile ou autre, tout cela dépendant des préférences et des moyens de chacun et reste adapté au fait de cultiver des plants de persil plat ou frisé. Il faut toutefois veiller à ce que le pot soit percé dans le fond pour permettre d’aérer la terre et de bien espacer les racines pour une bonne croissance. Le fait de percer le fond du pot permet aussi de faciliter l'évaporation de l’eau et d’avoir une terre bien drainée.
  2. Mettre la terre que vous aurez choisie. Le volume de terre nécessaire doit représenter plus de la moitié de la taille de votre pot, et vous compléterez en y ajoutant un terreau horticole de qualité. Cela servira de lit de culture pour votre persil plat ou votre persil frisé et vous devez remplir l’intégralité du pot, c’est-à-dire toute la hauteur offerte par ce contenant.
  3. Une fois rempli, il est nécessaire de bien tamiser pour que le lit de culture soit bien étalé.
  4. Cette opération effectuée, il faudra arroser votre plant afin que les graines de persil bénéficient de l'eau nécessaire à leur croissance et prennent d’emblée l’humidité.
  5. Après avoir accompli cette étape, il faudra effectuer le semis de persil. Pour mener correctement cette action, il faut semer assez finement, de manière éparse et non abondante. Veillez également à bien étaler les graines en répartissant bien sur la totalité du pot lorsque vous commencer à semer.
  6. Ensuite, il faut recouvrir votre graine avec un petit peu de terreau sec. Il faut alors tamiser par-dessus pour que la graine soit recouverte, tout en conservant un sol légèrement tasséIl est primordial de bien tasser pour faire descendre le terreau et pour permettre la bonne assimilation des graines dans le sol de votre variété. L'humidité revêt aussi une importance majeure lors de la première phase que constitue le semis, il vous revient donc de veiller à la bonne hydratation de votre terre dès le semis effectué et donc d’apporter la quantité d’eau nécessaire.
  7. Une fois toutes ces actions accomplies, vous devrez attendre une semaine la durée de germination, et environ une quinzaine de jours pour compter le début de votre récolte.


Entretenir le persil en pot : conseils et astuces

Le bon emplacement pour le pot de persil

Aucun problème si vous n’avez pas de jardin pour y cultiver votre persil plat ou frisé, votre pot peut être placé sur un balcon, une terrasse pour recréer les conditions extérieures : exposition au soleil, lumière, eau et pluie. Si vous ne disposez ni d’un balcon ni d’une terrasse vous pouvez très bien placer votre persil en pot à l’intérieur de votre logement ou de votre maison, dans une pièce comme dans la cuisine par exemple. En effet, la cuisine est souvent une pièce ensoleillée et peu encombrée ce qui facilitera la culture et l’entretien de votre persil et de ses feuilles.
Le persil est une plante dite “mi-ombre”, il est donc important de ne pas l’exposer trop en pleine lumière du soleil en été. Il faudra alterner son exposition si vous placez votre plante au soleil, et lui offrir un emplacement à l’ombre durant une certaine partie de la journée. Une autre option envisageable est de placer votre persil derrière vos autres plantes, fleurs ou fruits, pour qu’il bénéficie de leur ombre.
En hiver, au contraire, veiller à ce que les jeunes pousses bénéficient tout de même de la lumière nécessaire à leur croissance. En effet, l’hiver au potager marque un léger ralentissement de la croissance du persil. Si au cours de l’hiver vous ne parvenez pas à obtenir des feuilles supplémentaires, vous pouvez déposer le pot de persil à côté d’une fenêtre pour qu’il bénéficie au maximum de lumière du soleil. Les plants de persil sont en effet très sensibles aux facteurs extérieurs. Un des conseils régulièrement donnés à ceux qui débutent l’aventure et se lancent dans un potager maison est de tenir un cahier avec les spécificités de chaque variétés que l’on cultive. Ainsi, cela rendra la tâche plus facile en ayant simplement à se référer à la page dédiée à la variété que l’on cultive.

Comment entretenir son pot de persil ?

Une fois que la levée a eu lieu avec l'apparition et la formation des tiges et jeunes pousses, il faut effectuer fréquemment certaines actions pour entretenir votre pot de persil.
Une des étapes clefs de l’entretien est bien évidemment l’arrosage. Ainsi, il faut arroser régulièrement. Vous devez arroser de manière décroissante dans le temps : dans les temps qui suivent directement le semis, vous arrosez en petite quantité deux fois par semaine environ. L’important est d’être vigilant à l’humidité du substrat, il ne faut pas que celui-ci sèche. Il faut donc veiller à conserver un substrat mouillé et humide. Pour que le substrat reste humide, il n’est toutefois pas nécessaire d’arroser votre pot tous les jours. Cela risquerait au contraire d'inonder les racines ce qui est mauvais pour la croissance de la plante. Vous arrosez donc en veillant à ne pas inonder le terreau voire le sol et vos pots avec une trop grande quantité d’eau.

Les données relatives à l’arrosage connues et maîtrisées, et ces conseils appliqués, il faudra ensuite surveiller quotidiennement les pousses. Il faut, en effet, s’assurer que les tiges grandissent, que les feuilles se développent et que de nouvelles feuilles apparaissent. Pour aider la croissance de votre persil et en récolter en grande quantité tout au long de l'année, il est également d’une importance capitale d’éclaircir votre plant, c’est-à-dire de supprimer les tiges les plus faibles pour ne garder que les plus vigoureuses lorsque celles-ci ont atteint une certaine hauteur. Une bonne hauteur des tiges est comprise entre 20 et 60 cm pour cette variété.


Récolte du persil : comment le couper ? 

Pour débuter la récolte, il faut commencer par récolter dans votre plantation uniquement quelques pousses. Pour cela, on coupe la tige à la base avec une paire de ciseaux ou à la main. Néanmoins, il ne faut tout enlever d’un coup : en laisser favorise en effet la croissance des autres tiges et rend le persil plus vigoureux. Donc, il vous revient de ne pas dépouiller tout le pied de persil d’un coup. La récolte est en effet une opération qui s’effectue sur la durée et il faut donc cueillir au fur et à mesure.

Comment utiliser le persil ?

Une fois le persil planté, entretenu et récolté, vous vous demandez comment l’inclure dans vos recettes ?

persil cuisineTout d’abord, il faut retenir que le persil est une herbe aromatique qui se consomme fraîche. Pour profiter de ses arômes et de ses vitamines, nous vous conseillons de couper ses feuilles juste avant son utilisation pour réaliser votre plat préféré.


Une fois les feuilles à portée de main, vous pouvez utiliser votre persil de nombreuses façons et dans plein de recettes différentes ! Le persil est en effet idéal pour assaisonner les sauces à base de yaourts ou de fromages blancs faites maison.
Mais ce n’est pas tout, le persil convient également pour sublimer un plat de pommes de terre, aux salades et pour accompagner vos légumes.

Envie d’idées de recettes ? URBAN CUISINE vous propose de retrouver tous nos conseils et toutes nos recettes sur notre site web ! Vous retrouvez également des articles relatifs à l'entretien de vos plantes aromatiques, de vos fleurs, et de vos fruits et légumes bio, en plus de toutes nos recettes ! 

persil bio en pot