Comment faire pousser du thym en pot en intérieur ?

  1. OÙ PLACER SON POT DE THYM ?
  2. COMMENT PLANTER LE THYM ?
  3. COMMENT CULTIVER SON PLANT ?
  4. RÉCOLTE DES FEUILLES

 

Le thym fait partie des herbes aromatiques les plus populaires en cuisine et ce aussi du côté des huiles essentielles ! Ce qui est bien avec le thym c’est que cultiver un plant se fait aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Pour cultiver du thym en intérieur, ce n’est pas bien plus compliqué comme vous allez le voir. Ce qu’il faut retenir pour que le thym pousse dans de bonnes conditions, que ce soit en intérieur ou en extérieur, c’est qu’il reçoive sa dose de soleil et d’eau ! Le thym est une des variétés qui demandent le moins d’entretien, en effet il tolère tous types de sols même pauvres ou avec des cailloux. Le thym est à la fois résistant à la sécheresse et à la chaleur. Une exposition au soleil est tout de même nécessaire, d’autre part se développer dans une terre légère et bien drainée est tout de même préférable.

Découvrez nos conseils sur l’entretien du plant de thym et commencez à cultiver votre thym en cuisine, en pot chez vous, directement en intérieur, sans balcon, ni jardin et cela même si vous n’avez pas la main verte.

Votre culture de thym bio passera aussi bien le printemps que l’hiver au sein de votre intérieur !

Exposition  plein soleil
Arrosage  pas d'arrosage sauf en cas de sècheresse 
Récolte  tout au long de l'année, à conserver au sec


A retenir sur le thym

Le thym possède de nombreuses vertus pour la santé, son nom vient du latin thymus officinalis qui fait référence à ses vertus médicinales. Il favorise notamment la digestion et calme l’organisme. Le thym s’utilise également dans la santé et le bien être comme huile essentielle car il est un stimulant immunitaire ou encore un tonique pour ne citer que ces bienfaits. Le thym n’est pas la seule herbe aromatique à bénéficier d’effets thérapeutiques et à être utilisé comme huile essentielle, le romarin lui aussi possède des vertus bénéfiques. 

 

Où placer son pot de thym pour favoriser la pousse ?

Le grand avantage d’avoir votre plant de thym en pot directement dans votre maison ou appartement, c’est que vous n’aurez pas à vous soucier de la saison à laquelle cultiver votre thym, vous pourrez le faire tout au long de l’année !

En effet, contrairement à certaines herbes aromatiques, le thym nécessite une exposition en plein soleil. Préférez une exposition avec beaucoup de lumière, ce peut donc être une pièce lumineuse ou près d’une fenêtre. 

Si la plante a une exposition directe au soleil, il est important de l’arroser régulièrement et de bien s’assurer que la terre du pot soit poreuse et bien drainée. Cela permet d’éviter que la plante reçoive un excès d’humidité car la plante le craint. Placer le pot près d’une fenêtre afin d'offrir à votre plant le meilleur développement possible.

Le thym se développe très bien dans un environnement chaud et supporte en revanche moins bien le froid, parfait donc pour l’intérieur ! Vous devriez donc pouvoir en profiter toute l'année, et garder votre pied d'une année à l'autre.

Comment planter le thym en pot pour réussir sa pousse ?

Voici une liste des étapes à suivre pour planter le thym en pot et le faire pousser en intérieur : 

  1. Procurez-vous des graines de thym dont vous connaissez la provenance, cela vous assurera des plants correspondant à ce que vous souhaitez et adaptés à l’environnement de leur croissance. Vous pouvez vous rendre en jardinerie ou en boutique spécialisée pour sélectionner parmi les quelque 350 variétés de graines de thym, celles que vous souhaitez planter. Attention, les graines doivent avoir été récoltées dans les derniers mois écoulés pour vous assurer les meilleures récoltes possibles !
  2. Le thym aime ne craint pas la sécheresse mais en revanche une terre trop argileuse qui retiendra l’eau ne lui sera pas bénéfique . Pensez donc à bien planter vos graines dans une terre bien drainée et poreuse.
  3. Avant de remplir votre pot de terre aux trois quarts, humidifiez légèrement la terre avec de l’eau.
  4. Une fois que vous avez votre terreau humide, remplissez les trois quarts du pot avec. Si vous utilisez un pot avec un trou au fond pour évacuer l’eau, pensez à placer une soucoupe sous votre pot pour éviter que l’eau ne s’échappe partout.
  5. Disposez environ 3 graines dans un trou que vous faites avec votre doigt. Il est important de planter plusieurs graines dans un seul pot, pour s’assurer qu’il y ait une germination. Vous n’aurez pas besoin d’enfoncer les graines trop profond, au contraire ! Ne les enterrez pas sous plus d’un cm de terre.
  6. Une fois que vous avez vos graines disposées dans votre trou, couvrez-les d’un peu de terre, 5mm suffiront largement à protéger les graines et favoriser leur germination.
  7. Vaporisez ensuite de l’eau sur la terre pour humidifier légèrement la surface du pot. Le pot de votre potager d'intérieur doit être placé dans un endroit avec du soleil car le thym adore cela.
Pour qu’il pousse au meilleur de sa forme, il devrait être exposé à la lumière du soleil au moins 6 heures par jour. Bien entendu, le meilleur endroit pour avoir du soleil, est près d’une fenêtre. Si votre plant ne peut recevoir autant de soleil chez vous, vous pouvez vous tourner vers l’utilisation de lumière artificielle pour simuler cet ensoleillement. 

5 à 6 semaines plus tard, votre plant devrait déjà avoir grandit et pourrez éventuellement rempoter si vous le souhaitez. Le temps que les graines mettront à germer dépendra de la dose de soleil, la température et de l’eau que les graines auront reçu. Ne soyez pas trop pressés, cela prend du temps ! Assurez-vous simplement que le sol reste humide et que vous avez assez de lumière qui se reflète directement dans le pot.

Comment cultiver son plant de thym?

En règle générale, arrosez votre plant de thym dès que la terre est sèche pour l'humidifier un peu. L’eau doit se verser au pied de la plante. En visant directement la terre, les racines pourront absorber correctement l’eau. 

La lumière artificielle : votre meilleure amie si votre exposition au soleil ne suffit pas à votre plant de thym qui a soif de lumière. N’importe quelle lampe ne fait cependant pas l’affaire, il vous faut une lampe de culture spécialement conçue pour cet usage. Vous pouvez également combiner votre lampe à une minuterie qui automatisera l’installation en donnant des cycles entre 10 et 12 heures de lumière artificielle au plant de thym. Plus l’éclairage de la lampe est fort, moins la lampe aura besoin d’être proche de la plante. Placez la lumière à environ 30cm de votre plant de basilic pour un éclairage à lampe fluorescente puissante. 

Si vous faites pousser plusieurs plants dans un seul pot, sachez que le thym se marie bien avec les autres herbes aromatiques ou plants de légumes, veillez cependant à bien faire respirer vos plants. Cela signifie qu’il faut espacer les plants de thym d’au moins 15 cm pour leur permettre d’avoir la place suffisante pour pousser correctement. Pour espacer les plants, il faudra en déraciner un très soigneusement et décider de le replanter plus loin dans le pot si l’espace le permet ou le placer dans un autre pot directement. 

 

Si votre plant de thym devient trop envahissant, il sera possible de tailler ses tiges. Pour cela, visez le haut du plant, avec des ciseaux aiguisés. La taille de la plante permet également de favoriser la pousse des feuilles de thym lorsque vous éliminez les fleurs. C’est une action que vous pouvez répéter toutes les deux semaines.

Si votre plant de thym flétrit et semble avoir un petit coup de mou, c’est souvent que la plante manque d’eau et qu’il faut l’arroser. N’arrosez pas trop d’un coup, il ne faudrait pas la noyer ! Attendez que l’eau que vous venez de verser soit absorbée avant d’arroser d’avantage. Eliminez les feuilles ou branches mortes pour permettre à la plante de repartir sur des bases saines.

graine de thym bio

Liste des étapes pour récolter des feuilles de thym :

  1. Récoltez vos feuilles de thym avant qu’il ne commence à fleurir car c’est à ce moment que les feuilles ont leur meilleure forme.
  2. Éliminez donc les fleurs si votre plant a commencé à fleurir pour concentrer le plant sur la pousse des feuilles. 
  3. Taillez vos tiges au fur et à mesure. Préférez cueillir en fonction de vos besoins pour avoir des feuilles avec le maximum de saveurs dans votre cuisine. Couper les tiges de votre thym n'abîmera pas votre plante.
  4. En revanche ne récoltez pas plus d’un tiers du plant d’un coup pour laisser à la plante les ressources nécessaires pour sa pousse. 

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour cultiver du thym en pot en intérieur !

Lire plus

Comment optimiser l’espace de son potager ?

Comment optimiser l’espace de son potager ?

Plantes aromatiques en pot bio

Plantes aromatiques en pot bio

Comment cultiver le persil en pot en intérieur?

Comment cultiver le persil en pot en intérieur?