Comment bien congeler ses herbes aromatiques ?

  1. UTILISER DES BRINS ENTIERS, DES TIGES OU DES GRANDES FEUILLES
  2. UTILISER DES HERBES RÂPÉES OU HACHÉES
  3. CONGELER LES HERBES DANS DES GLAÇONS
  4. CONGELER LES HERBES DANS DU BEURRE
  5. CONGELER LES HERBES DANS L’HUILE

Vous profitez désormais d’un petit jardin d’herbes aromatiques directement dans votre cuisine et n’avez pas encore eu le temps de consommer toutes vos herbes, qui commencent à flétrir ?Vous partez en vacances alors que de jolis plants embaument votre cuisine ?

Découvrez nos conseils et astuces sur la congélation des herbes aromatiques pour pouvoir en profiter à votre retour, les offrir à vos invités ou les déguster lorsque ce ne sera plus la saison !

Il faut savoir que la plupart des herbes aromatiques ne conservent pas leur aspect après la congélation. Les herbes se ramollissent mais elles conserveront leur saveur si elles sont utilisées dans une préparation type ragoût ou soupe plutôt que dans une salade ou en garniture. 

Il existe deux avis différents sur la congélation des herbes aromatiques, certaines personnes considèrent qu’elles ne se congèlent pas car la congélation ruinerait les herbes, tandis que d’autres pensent que c’est une solution tout à fait satisfaisante. De notre côté chez URBAN CUISINE, nous pensons que c’est une bonne option pour certaines herbes. Faites vous votre propre avis en suivant nos conseils ci-dessous !

Ciboulette bio en pot

Les herbes qui acceptent le mieux la congélation sont le cerfeuil, la ciboulette, l’estragon, le persil ou encore l’aneth. Certaines herbes sèchent moins bien et sont donc meilleures congelées, c’est le cas par exemple de la ciboulette, l’aneth, le cerfeuil, le basilic ou encore la coriandre. C’est également vrai dans le sens inverse, certaines herbes sont meilleures sèches que congelées, dans cette catégorie on retrouve notamment le romarin qui est une herbe qui sèche très facilement et garde sa saveur pendant une longue période.

Si vous cultivez en extérieur, préférez récolter les herbes après que la rosée ait séché. Il est préférable de récupérer les herbes avant qu’elles soient asséchées par le soleil et après que la rosée ait séchée pour limiter l’humidité. Ceci est dans l’optique d’éviter de récolter vos herbes trop sèches ou trop humides car elles pourraient jaunir ou moisir plus facilement. Si vous vivez dans une zone où le soleil ne brûle pas vous pourrez récolter vos herbes à tout moment de la journée. Pour congeler les herbes, il faudra les débarrasser du plus d’eau possible.

Naturellement avant de passer à la congélation il est important de veiller à ce qu’il n’ait pas de résidus indésirables sur vos herbes tels que de la terre, des débris de plantes ou encore des insectes. Si vos herbes proviennent du jardin, préférez donc laver vos herbes minutieusement et délicatement. Laissez-les ensuite sécher avant de les congeler. Dans le cas où vous cultivez vos herbes en intérieur par exemple, il n’est pas nécessaire de les laver et passer un chiffon sur vos herbes aromatiques devrait être suffisant. Si vous avez décidé de rincer vos herbes, utilisez de l’essuie-tout pour bien absorber l’humidité et tamponnez-les délicatement pour les sécher entièrement.

Pour la congélation de vos herbes ou fines herbes vous aurez le choix entre plusieurs méthodes, présentées plus bas. Même si une fois congelées, les herbes peuvent se conserver un certain temps, préférez les consommer dans les deux mois pour éviter que les herbes ne perdent leur saveur. Les conserver trop longtemps pourraient leur faire perdre leur goût ou le rendre désagréable, en fonction de l’herbe.

Voici une liste des différentes méthodes pour congeler ses herbes aromatiques :

  • Méthode 1 : Utiliser des brins entiers, des tiges ou des grandes feuilles

Herbes aromatiques conservation

Pour cette solution, sélectionnez des herbes sous forme de brins, parmi ces herbes vous retrouverez le thym, le persil ou encore le romarin. Vous pouvez cependant également utiliser des feuilles de laurier pour congeler de cette manière.

Utilisez une plaque de cuisson ou un plateau que vous couvrirez de papier aluminium.

Disposez ensuite les brins d’herbes sur votre plateau ou plaque de cuisson que vous placez ensuite au congélateur pour les laisser geler.

Retirez ensuite les herbes du congélateur pour les placer dans des sachets hermétiques de congélation. Pensez à noter la date et le nom de la variété de l’herbe sur le sachet avant de le placer au congélateur. Les herbes seront à utiliser dans les deux mois qui suivent.

 

  • Méthode 2 : Utiliser des herbes râpées ou hachées

Commencez par râper ou hacher finement vos herbes avant de les congeler. Vous pouvez faire le choix de le faire séparément pour chaque plante aromatique ou bien de mélanger des herbes qui vont bien ensemble.

Placez vos herbes dans des sachets de congélation hermétiques et pensez à dater et noter le nom de la variété sur le sachet.

Mettez ensuite le tout au congélateur et consommez de préférence dans les deux mois.

 

  • Méthode 3 : Congeler les herbes dans des glaçons

En congelant vos herbes dans des glaçons vous évitez que vos herbes ne s'abîment car elles seront emprisonnées dans le glaçon. Ces glaçons peuvent ensuite être utilisés tels quels et rajoutés dans des préparation chaudes tel qu’un ragoût ou une soupe ou pendant la cuisson d’un autre plat, cela vous permettra de gagner du temps et de conserver la saveur des herbes.

Commencez par laver et essuyer le ou les bacs à glaçons que vous allez utiliser, en fonction de la quantité d’herbes que vous souhaitez congeler.

Hachez finement vos herbes et versez-les ensuite dans votre bac à glaçons où vous essaierez de remplir chaque trou à environ ¼ de leur contenance maximale. A vous de choisir si vous souhaitez mélanger vos herbes ou pas.

Rajoutez ensuite de l’eau sur vos portions d’herbes sans forcément remplir jusqu’à ras bord pour éviter que vos herbes ne s’échappent ! Vous pouvez aussi vous y prendre différemment en versant d’abord un peu d’eau, ajouter vos herbes par-dessus et finir par remettre un peu d’eau ensuite.

Placez vos glaçons au congélateur pour les faire geler. Une fois cette étape atteinte vous pouvez transférer vos glaçons du bac à glaçons vers un sachet de congélation hermétique pour pouvoir noter la date et le contenu dessus !

Remettez ensuite vos glaçons au congélateur jusqu’à ce que vous en ayez besoin. Pensez à toujours consommer les herbes dans un intervalle de deux mois après avoir été congelées. Un glaçon d’herbes correspond à environ 1 cuillère à soupe d’herbes hachées, cela peut vous être utile pour doser les glaçons dans votre préparation.

 

  • Méthode 4 : Congeler les herbes dans du beurre

Commencez par faire un beurre aux herbes, ce peut être réalisé avec du basilic, du thym, du romarin ou même avec un mixe de différentes herbes. Vous pourrez retrouver sur internet des conseils pour la préparation de ce beurre.

Une fois que vous avez votre beurre, commencez par l’envelopper dans du papier aluminium pour ensuite le placer dans un récipient hermétique de congélation avec un couvercle sur lequel vous noterez la date et le contenu du récipient. Vous pouvez congeler des petites portions de beurre aux herbes tout comme une plaquette de beurre complète, c’est à vous de voir. Notez cependant qu’une plus grosse portion prend forcément plus de temps à décongeler. Optez donc pour l’option qui correspond le mieux à vos besoins et à l’espace dont vous disposez dans votre congélateur.

Il ne vous reste plus qu’à décongeler et utiliser votre beurre ! Vous pouvez conserver votre beurre aux herbes jusqu’à 12 mois congelés. Vous pouvez couper votre plaque de beurre pour n’en décongeler qu’une partie à chaque fois si vous le désirez ou tout décongeler d’un coup, c’est à vous de voir une fois encore. Pour la décongélation, placez votre beurre au réfrigérateur, utilisez ensuite votre beurre dans les jours qui suivent.

 

  • Méthode 5 : Congeler les herbes dans l’huile

Nous allons utiliser la méthode des glaçons ci-dessus, seulement cette fois vous devrez utiliser un robot de cuisine pour mixer les herbes avec un peu d’huile d’olive ou autre huile végétale à la saveur moins prononcée. Préférez utiliser des herbes avec des feuilles fines comme le basilic, la coriandre ou le persil. Pensez à bien sécher vos herbes avant de les mixer si elles ne le sont pas déjà. Comptez environ une tasse d’herbes fraîches pour un ¼ de tasse d’huile.

Commencez par mixer jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Versez ensuite la préparation d’herbes et d’huile d’olive dans un bac à glaçons. Visez les ¾ de remplissage plutôt qu’à ras bord pour éviter un débordement et n’ajoutez pas d’eau. Votre bac à glaçons peut ensuite retourner au congélateur le temps que la préparation se solidifie. Vous pouvez retirer vos glaçons du moule une fois cette étape atteinte pour les transférer dans un sac de congélation hermétique sur lequel vous pourrez noter la date et le nom de la variété.

Vous pouvez ensuite utiliser les glaçons en fonction de vos besoins pour les ajouter directement à vos plats. Consommez-les de préférence dans les 3 mois. Les herbes blanchies avant congélation peuvent se garder jusqu’à 6 mois mais il est à garder en tête que le mieux est de ne pas conserver trop longtemps les herbes congeler pour éviter que leur saveur ne s’estompe !

Le séchage est également une bonne méthode de conservation qui est d’ailleurs plus adaptée pour certaines herbes comme le romarin. Pour faire sécher vos herbes après les avoir rincées, placez-les sur un torchon propre.
graine romarin bio

Lire plus

Comment cultiver la ciboulette en pot en intérieur ?

Comment cultiver la ciboulette en pot en intérieur ?

Plantes aromatiques en pot bio

Plantes aromatiques en pot bio

Nos 10 cocktails préférés aux herbes aromatiques

Nos 10 cocktails préférés aux herbes aromatiques